LE PANCRACE


Sport de combat : pancrace

Le Pancacre est une forme de combat élaborée de manière collective en Grèce, plusieurs siècles avant l'ère chrétienne.


Le terme Pancrance se compose de Pan qui signifie "tout" et de Kratos "qui désigne "les forces". Le Pancrance aurait donné lieu à deux types de pratiques : une pratique martiale réservée aux guerriers antiques et une pratique sportive permettant la compétition.

Le Pancrance était dans l'antiquité le sport de combat qui assurait à ses champions le plus grand prestige parmi les sportifs. La discipline consistait en une forme de combat libérale autorisant aussi bien les techniques de frappes que celles de la lutte. Le Pancrance fut admis comme discipline aux Jeux Olympiques dès le VIIe siècle avant J.C. Les compétitions de Pancrance eurent lieu pendant plus de mille ans, jusqu'à ce que, au IVe siècle après J.C., l'empereur Théodose interdise les Jeux. Cette interdiction marqua le déclin de la discipline, dont les techniques vont alors se disperser pour, selon certains, se retrouver sous des formes diverses dans les arts martiaux indiens et chinois.



Ce sont les colons et les hoplites grecs qui diffuseront la pratique du Pancrance pour le pourtour de la Méditerranée ; les phalanges macédoniennes la porteront jusqu'aux Indes. La filiation est certaine entre les sports gréco-romaines et les pratiques modernes. Après les conquêtes d'Alexandre le Grand, la culture hellénique a pénétré beaucoup plus profondément dans les Indes qu'on ne le pensait encore au siècle dernier. Des céramiques et des monaies romaines ont été trouvées aux Indes et des marchands et voyageurs romains étaient reçus en Chine. Nulle part dans le monde il n'existe de documents antérieurs aux Grecs, écrits ou picturaux, attestant la pratique continue de compétitions dans une discipline de combat aussi complète que le Pancrance.
Pendant plus de mille ans, dans le monde gréco-romain, les techniques et les stratégies du combat individuel sans arme se sont ainsi perfectionnées, atteignant vraisemblablement des sommets.

En France, dans les années 1950, Salvani envisagea de créer une nouvelle méthode de compétition nommée Pancrace Moderne. Il s'agissait d'une synthèse de Boxe française, de Lutte parisienne, de Judo et de Ju-jutsu. Dans les années 1970, un Américain d'origine grecque, James Arvanitis, créa le Mu-tau ou Modern Pankration. Le Pancrace de Arvanitis est une synthèse de Karaté, Taekwondo, Kung-fu, Judo, Aikido, Full contact, Boxe anglaise et Lutte gréco-romaine.

Le Pancrace apporte un style de combat complet mettant en oeuvre combat debout et au sol. Suivant les techniques utilisées par les deux combattants, un combat peut se dérouler debout du début jusqu'à la fin ou arriver au sol rapidement dés les premières secondes. Aucun style de combat n'est privilégié par l'arbitrage.
Toutes les techniques pieds, genoux, poings et coudes sont autorisées. Frappes, projection, soumission et autres clés sont également autorisées.