LA LUTA LIVRE


Sport de combat : luta-livre

La Luta Livre ou Lutte Libre Brésilienne fut élaborée dans les quartiers pauvres de Rio de Janeiro à la fin des années 1920.


Par la suite, les champions de la Luta Livre se sont illustrés à travers les premiers Vale-tudo modernes organisés au Brésil en 1983 et 1991. Hugo Da Silva Duarte, président de la Fédération de Lutte Libre Sportive (Fédératio de Luta Livre Esportiva) et ancien élève du maître Fausto Bruno (lui-même ancien élève de Helio Gracie), précise : "La Luta Livre est essentiellement du combat au sol. A l'origine, elle se pratiquait en short mais aujourd'hui, il nous arrive souvent de porter un pantalon de kimono (comme dans le Ju-jutsu). C'est plus hygiénique et cela permet de créer de nouvelles règles de compétition. La Luta Livre comporte de nombreux coups et une grande variété de techniques de finalisations, comme les clés et les étranglements. Dans l'école du maître Cilla, nous n'étions que vingt-sept pratiquants lorsque j'ai débuté. Maintenant, on compte plus de quarante académies, rien qu'à Rio. Une grande rivalité nous a longtemps opposé au Ju-jutsu des Gracie. Nous nous sommes souvent retrouvés face à face, que ce soit sur les rings, dans la rue ou sur la plage. Cela a permis de faire reconnaître la Luta Livre comme un système de combat efficace. Aujourd'hui, cette rivalité avec le Ju-jutsu appartient au passé".

Hugo Duarte est connu pour avoir affronté deux fois Rickson Gracie, en combat réel (une fois sur une plage de Rio, une autre fois devant le Gracie Academy). Il est aujourd'hui l'un des principaux instructeurs brésiliens de Luta Livre. D'autres champions (de Vale-tudo) issus de la Luta Livre sont Eugénio Tadeu, Flavio Molina, Alexandre Nogueira et Marcus Ruas.